Auriga |  ERP Progiciel de gestion pour les établissements de formation

220617

Comment lutter contre la fraude aux diplômes

Education

Dans un article publié le 30 mai, le journal Le Monde s’est intéressé au trafic de faux diplômes. A l’ère d’Internet et du tout-numérique, cette pratique est devenue un fléau auquel se confrontent de plus en plus d’établissements de formation. En effet, un chercheur d’emploi en mal de qualifications peut aujourd’hui facilement acheter un faux diplôme, du baccalauréat au doctorat, et de toute spécialité. Pour ce faire, il lui suffit de débourser quelques centaines d’euros sur l’un des nombreux sites internet proposant le service.

De fait, c’est la légitimité et l’image de marque des écoles, universités ou centres de formation, qui sont directement menacées par cette fraude. Voire plus : imaginons un instant  les ravages que pourrait faire un « médecin » paré d’un diplôme fabriqué de toutes pièces, ne reposant sur aucune compétence avérée.

Un mal endémique

Face à ce trafic, les injonctions administratives de fermeture se révèlent inefficaces, un nouveau site frauduleux voyant le jour à chaque disparition. Certains recruteurs prennent alors le parti de faire vérifier l’authenticité des diplômes des candidats par des sociétés externes. 8% des candidatures vérifiées contiendraient des faux diplômes.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, quant à lui, table sur la prochaine obsolescence de ce trafic grâce à la généralisation du coffre-fort numérique. Un fonctionnaire du Ministère consulté sur le sujet fait le pari qu’à terme, tous les étudiants en France auront un diplôme numérique que les employeurs pourront consulter directement dans un coffre-fort digital sécurisé et personnel.

Une solution : le coffre-fort numérique de Digiposte

Auriga, acteur majeur des EdTechs en France, s’est associé à l’entreprise Digiposte (filiale numérique du groupe La Poste), afin de proposer une solution concrète aux établissements d’enseignement supérieur pour lutter contre la fraude aux CV.

L’application Digiposte + propose ainsi un coffre-fort numérique directement intégré dans le logiciel Aurion : avec cette application, une école peut déposer, via son ERP Aurion, unitairement ou en masse, et de façon totalement sécurisée, des diplômes « certifiés conformes » dans le coffre de ses étudiants en fin de formation (coffre qu’elle pourra créer pour les étudiants non équipés).

Une fois sur le marché du travail, ou en recherche de stages, ces étudiants seront à même de partager leurs diplômes certifiés avec les services de ressources humaines des entreprises auxquelles ils postulent.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter !

Partagez cet article :